Vous  êtes dans
Arthur Buies

Recherches sur ce site

Arthur BUIES
Petites chroniques du Bas-du-Fleuve,
présentation de Victor-Lévy Beaulieu,
Éditions Trois-Pistoles,
Trois-Pistoles, 2003, 168 pages.
compte rendu par Gilles Rhéaume
2003/10/25


Arthur Buies (1840-1901) , dans la mémoire collective du Québec, c’est d’abord, et peut-être surtout, le secrétaire particulier du Curé Antoine Labelle alors que ce dernier agissait comme sous-ministre de la Colonisation du gouvernement d’Honoré Mercier qui fut porté au pouvoir après l’exécution du Chef des métis Louis Riel (1885).

Il a effectivement occupé cette fonction comme le génie de Claude-Henri Grignon l’a si brillamment immortalisé dans ‘’Les belles histoires des pays d’en haut’’.  La vie et l’œuvre de Buies ne se limitent pas à cet épisode qui peut surprendre quand on sait combien ce libéral, ce révolutionnaire, cet anti-clérical ne s’est jamais gêné pour faire la promotion de ses idées fort avancées qui n’avaient rien pour plaire aux autorités ecclésiastiques…

Pourquoi le Curé Labelle a-t-il osé prendre à son service un esprit aussi indépendant que cet écrivain libre-penseur ? Quel beau sujet de mémoire ou de thèse pour les universitaires…  Arthur Buies est un homme de lettres, sa culture et son érudition sont exceptionnelles.  Ses voyages l’ont entraîné partout, sa largeur de vue étonne pour l’époque.  Et que dire de son attachement indéfectible à la qualité de la langue française !

Ce qu’il a parcouru les régions de notre pays.  Les tournées d’inspection d’Antoine Labelle et de son secrétaire appartiennent à l’histoire du Québec tandis que les écrits qu’en a fait Buies relèvent plutôt de l’histoire de la littérature.  Ces Petites chroniques du Bas-du-Fleuve nous transportent au XIXe siècle et nous voyons défiler devant nos yeux différents lieux comme La Pointe à L’Orignal, Kamouraska, Rivière-du-Loup, Cacouna, Bic et Rimouski pour reprendre le sous-titre de cet ouvrage passionnant que nous devons aux Éditions Trois-Pistoles.

Il y a de tout dans ces pages qui n’ont pas vieilli ou si peu…  Depuis le déroulement d’une campagne électorale en 1872 jusqu’aux détails sur la qualité de la vie hôtelière dans la région, Arthur Buies ne rate aucune occasion de décrire et de montrer le pays.   Les élections de 1872 se sont passées à peine sept ans après que la soi-disant confédération des colonies britanniques d’Amérique du Nord eût été imposée aux Québécois malgré l’opposition féroce et soutenue des libéraux du temps avec  Wilfrid Laurier en tête et son Club Saint-Jean-Baptiste dont faisait également partie Laurent-Olivier David qui deviendra Président de la SSJB-M et constructeur du Monument national, puis sénateur libéral qu’Olivar Asselin dénoncera, vers 1910-1913, comme «vieille ganache»… La relation de cette campagne électorale de 1872 en apprendra beaucoup à celles et ceux qui ignorent les mœurs politiques et électorales du XIXe siècle.

En parcourant ces pages, le lecteur sera aussi transporté dans une région parmi les plus pittoresques du Québec et il comprendra davantage combien et comment le vécu des régions périphériques a été trop souvent laissé pour compte. Hélas !

La présentation de Victor-Lévy Beaulieu est lumineuse, elle campe bien le sujet et élargit les horizons de notre réflexion. Un beau cadeau à offrir.

Gilles Rhéaume

Page de Gilles Rhéaume
 

Québec un Pays  | Accueil  |  Je me souviensGilles Rhéaume| Institutions Nationales | Émeutes au Québec en 1918Les Patriotes 1837-1838  | Les milliards $  | Les régions du Québec  | Québec - International  |  Recherches sur ce site  |  Vous cherchez un emploi ?  |  Partis politiques du Québec  | Québec un Pays rend hommage à | René Lévesque  | Andrée Ferretti  |  Maurice Richard  | Jacques Parizeau  |  Félix Leclerc  |  Gilles Vigneault  | Rosaire Morin  |  Michel Chartrand et Simone Monet - Chartrand  |  Gaston Miron  | Lionel Groulx  | 22è Régiment  | Charles De Gaulle  |  Louis Riel pendu  | Raisons historiques, politiques, économiques, et sociologiques de faire l'indépendance du Québec | La question référendaire
 

Site actif depuis novembre 1998