Vous êtes dans

 


 

Avons-nous une place dans le Canada ?
Robert Bertrand, rédacteur,
Québec un Pays
2000/06/13

L'Alliance

Certains de ceux qui se présentent à la chefferie, ne veulent rien savoir de Lucien Bouchard.

Comme si notre Premier Ministre n'était pas le Premier Ministre du Québec.

Les "deux solitudes" sont présentes.

Comment concevoir qu'une certaine élite du Canada n'a pas la conscience des réalités différentes de Peuples différents ?  de volontés différentes de vivre en sol Nord-Américain ?

Comment imaginer que ces "élites" n'ont jamais pris connaissance ou feigne l'ignorance de la Commission Tremblay (1953) ?

Et le rapport de la Commission Laurendeau Dunton sur le bilinguisme et le biculturalisme ? (1963),

Et la Commission Pépin Robarts (1979) ?

On peut ajouter la réalisation du Livre Beige du PLQ sous Claude Ryan (1979) ?

La célèbre Commission Bélanger-Campeau  (1990) ?

Et la Commission Beaudoin-Dobbie (1992) ?  Est-ce que Claude Castonguay n'était pas partie de cette dite Commission ?

Et l'on ajoute le Comité Jean Allaire du PLQ (1990) ?

La célèbre et dispendieuse Commission Spicer (1992) ?

Comment croire que ces nouveaux venus de l'Alliance ne soient pas au courant de la réalité canadienne avec ses deux Peuples fondateurs ?

Ne peut-on pas les mettre au courant de l'épopée des Fulton Favreau (1964) ?

De l'expérience de Trudeau et de Bourassa avec Victoria ?

De Meech no 1 (1987) ?

De Meech no 2 (1990) ?

De Charlottetown (1992) ?

Faut-il ajouter Calgary ?

Et l'Union sociale ?

Présentement le Premier Ministre du Québec est Lucien Bouchard.  Aux yeux des responsables de l'Alliance, il n'est pas représentatif du Québec !

Jacques Parizeau ne l'était pas non plus ; et Daniel Johnson, fils, ne l'était pas non plus, pourtant un Libéral ; et Robert Bourassa était également inacceptable aux yeux du reste du Canada.  Et René Lévesque, a-t-il été considéré avec Trudeau ?  Daniel Johnson, père, avec Égalité ou Indépendance, a-t-il eu plus de succès ?  Et Jean Lesage ? Et Maurice Duplessis ?

Tous les Premiers Ministres du Québec ne sont pas représentatifs aux yeux du reste du Canada ?  Pourquoi ne sont-ils pas représentatifs, à leurs yeux ?  Qui votent pour ces Premiers Ministres élus au Québec ?

Que faut-il conclure ?

Le Québec n'a pas sa place à l'intérieur du Canada.  Les Québécois, tels qu'ils existent, sont rejetés par la reste du Canada !  Ne faut-il pas tirer les conclusions qui s'imposent ?

Ce que les Québécois font :
chercher un développement économique original ? Ottawa est contre.
chercher à protéger Sa langue sur le territoire Nord-Américain ?  Ottawa est contre.

Et vous pouvez en ajouter.

Le Québec existe-t-il autrement que de fournir de l'argent aux financiers de Toronto ?  Leurs façons d'investir nous démontrent qu'ils n'ont aucune considération pour le Québec.

Quand on ne reconnaît aucun de nos Premiers Ministres comme représentatifs du Peuple du Québec, de la Nation Québécoise, je vous le demande, qu'avons-nous à faire à l'intérieur de ce Canada ?

Et quel journaliste fait-il ressortir ces contradictions fondamentales ? Quel journal représente la réalité québécoise ?

Avons-nous une place dans le Canada ?  Autre que celle d'être au service de la Nation Canadienne ?

Robert Bertrand, rédacteur,
Québec un Pays.
http://QUEBECUNPAYS.iquebec.com
 
 

Québec un Pays         Accueil          Je me souviens