Vous êtes dans     
 
 


 
 
 
 

Les débordements de l’ambassadeur
du Canada au Sommet de Davos

Le Mouvement souverainiste du Québec
demande au  ministre Axwhorty
de rappeler l’ambassadeur John Noble
pour inconduite grave

Voici le texte de la lettre que le Président du MSQ, Gilles Rhéaume, vient de faire parvenir par voie électronique à Ottawa, au ministre des affaires extérieures du Canada :
 

<<Vous devez être fier de votre coup…  Le corps diplomatique canadien est devenu un véritable commando agressif du Canada à la recherche de cibles souverainistes… sur toute la planète.  Dernier épisode : la crise nerveuse, grossière et déplacée de votre John Noble à Davos.  Vos instructions, celles contenues dans le tristement célèbre document-directives que les médias ont rendu public il y a quelques mois et qui ordonnait aux diplomates de tout faire, y compris physiquement, pour empêcher les Québécois  de faire  entendre le point de vue souverainiste lors de leurs déplacements officiels à l’étranger, sont scrupuleusement respectées.  L’ambassadeur NOBLE, qui ne porte mal son nom, a fait un fou de lui en Suisse.  Sa  réaction rude, violente et intempestive à la prestation oratoire du vice Premier ministre du Québec, Bernard Landry, alors que les témoins ont tous rapporté la modération de ses propos, la justesse et la hauteur de vue de sa communication, ne révèle que son inaptitude à œuvrer en diplomatie. Vous devez le rappeler au Canada et désigner immédiatement un nouvel ambassadeur aux allures moins militaires, moins cabaretières et moins enfantines.  Les affaires internationales sont trop importantes pour l’image du  Canada pour que vous laissiez plus longtemps des irresponsables occuper des fonctions aussi élevées… Il faudrait peut-être songer à faire passer des tests d’aptitudes psychologiques à vos représentants à l’étranger…  Il faut retirer vos directives, elles nuisent à l’image du Canada , elles ne conviennent pas à l’ordre diplomatique!

Le MSQ informera tous les pays membres de l‘ONU et ses correspondants électroniques à travers le monde, via son Bulletin international des droits politiques des Québécois au Canada, du comportement erratique des diplomates canadiens à l’égard des Québécois souverainistes.  La discrimination basée sur l‘opinion politique est devenue systémique dans ce pays.  Heureusement, qu’il reste l’opinion internationale…  Nous augmenterons notre action en ce domaine auprès des instances appropriées, celles qui sont chargées de veiller au respect des droits politiques fondamentaux.  Ces fameux droits que le Bill  Dion-Chrétien tente aussi d’annihiler au grand dam des règles universelles de la démocratie.

Le corps diplomatique canadien est devenu une espèce d’amicale de commissaires politiques comme il y en avait dans l’ex URSS…  >>


-30-



Mouvement souverainiste du Québec
Bureau de la présidence
59006-6595, rue Sant-Hubert
Montréal,  État du Québec
H2S  3P5
Courriel : gilles_rheaume@moncourrier.com
Téléavertisseur : 514  599-4604
Le 29 janvier 2000

cc.:Avant-Garde Québec; gazette; jdmtl; PC; pc; CKAC; Le Devoir; paul cherry; cbc tv mtl; src fr radio; cjad T. Shcnurmacher; pc ottawa; jane davenport; la presse; citynews mtl; reuters; Québec un pays; cfcf affectateur  Salles des Nouvells