Vous êtes dans    
 


L’argent du peuple
dilapidé en propagande
Gilles RHÉAUME


La circulaire électronique du MSQ_
Volume 1 no 1


Lettre ouverte d’un souverainiste
à Alfredo GAGLIANO, ministre
de la propagande fédérale
3 juin 2000



 

Il arrive peu souvent en démocratie qu’un gouvernement puise ainsi dans les fonds publics pour engraisser ses amis et ses complices…  Au Canada cela semble normal d’agir ainsi de façon systémique comme si le budget d’Ottawa appartenait en propre au Parti libéral du Canada qui comble ses semblables de gratifications aussi gigantesques que réitérées…  Il ne se passe pas une semaine sans qu’un nouveau scandale ne soit rendu public !  Quels scandales !  Des millions et des millions de dollars distribués irrégulièrement, massivement et sans vergogne aux petits amis du PLC…  En tant que ministre de la propagande du NON vous êtes le grand responsable de toutes ces magouilles qui rappellent les années trente…  Propagande, vulgaire propagande voilà votre œuvre…  Heureusement que l’omerta n’est pas partout la règle… Le Bloc québécois a fait connaître ce qui se présente comme une véritable politique du lavage de cerveau par des interventions directes et savamment planifiées dans le monde des communications et cela, trop souvent par le biais de collaborateurs spéciaux  richement récompensés et entretenus…  Rien n’est négligé pour induire la population en erreur par les plus noirs procédés médiatiques.

Le gouvernement du Canada distribue des médailles comme des petits pains chauds…

Pour avoir vécu dans plusieurs pays et séjourner régulièrement à  l’étranger, jamais, dans une aucune démocratie, la télévisions, la radio, les journaux et les magasines ne sont autant réquisitionnés par le pouvoir politique que ce n’est le cas encore actuellement au Canada… Vingt quatre heures par jour, sept jour par semaine, les médias diffusent un message du Canada invitant la population à souscrire pour obtenir l’une ou l’autre des innombrables médailles, certificats et autres distinctions fabriquées par votre gouvernement…  Ici encore seule l’Union soviétique a autant recouru à de type de procédés dans les nombreux pays occupés par les Rouges…

Le Canada prend de plus en plus les allures d’une dictature marquée au coin d’un népotisme éhonté et constamment renouvelé…  Les alliés quand ce n’est pas carrément la parenté des libéraux s’abreuvent directement aux sources apparemment intarissables des  impôts canadiens comme s’il n’y avait pas de causes plus nobles que celle d’enrichir les amis et amies d’un régime en décrépitude qui n’en finit plus de s’accrocher au pouvoir comme un rapace qui tient sa proie…  Ce langage est dur, il faut en convenir, mais il est pleinement justifié lorsque l’on se rend compte à quel point la bavure est immense et la plaie suppurante…  Le flux des subventions du fédéral semble aussi inépuisable que sont inaltérables les besoins de ces thuriféraires et de leurs acolytes…   Un million de dollars pour faire des revues de presse et organiser des rencontres avec les médias.  Trois cent mille pour lire les journaux.  Un autre million pour faire passer à la télévision son message…  Les émissions de SCULLY, vous connaissez ?  Les minutes du patrimoine de Bronfann ? Tout cela  clandestinement, frauduleusement comme le font les gens qui savent que cela ne tourne pas rond…  Quand l’ÉTAT agit ainsi toutes les inquiétudes sont justifiées, toutes les précautions doivent être prises…  Pourquoi autant s’acharner à vouloir s’installer ainsi dans les consciences et les imaginaires…  Cela est d’un bien grand mal pour les individus d’un semblable régime.  C’est le mal canadien, celui qui ronge le Québec et ne cesse de le retenir dans ses élans les plus naturels vers ce qui lui est nécessaire…  Le Canada est un pays habité d’un nationalisme troublant dont les manifestations sont aussi perverses  que multiples.  Il y a comme une obsession maladive qui motive les faits et gestes d’une machine désuète et nuisible eu égard aux aspirations québécoises…  Propagande !  Propagande !  Propagande !  Comme celles des années trente

Le Canada est devenu la banque des fédéralistes, la cassette privée des libéraux fédéraux.  Il faut que cela cesse.  Combien de centaines de millions sont ainsi gaspillés à vouloir s’approprier les consciences ?  Le subterfuge est la philosophie du NON,  la magouille son mode de vie.   Jusque à quand abuserez-vous de la confiance des gens comme de vulgaires propagandistes d’une cause que vous déshonorez par des politiques totalitaires ?  L’assiette fiscale canadienne est devenue la mangeoire des ogres du NON !

La communauté internationale sera informé de ces tactiques et de ces astuces contraires aux intérêts publics…

par Gilles RHÉAUME
MSQ

=========================================
PLAINTE CONTRE Robert G. Scully, La minute du Patrimoine, RDI et le gouvernement canadien
 

Date : 2 juin, 2000 15:42
Objet : PLAINTE CONTRE Robert G. Scully, La minute du Patrimoine, RDI et le
gouvernement canadien
 

Le juin 2000

Madame Delage
Normes de la publicité

Il est établi que RDI (SRC) a diffusé des publi-reportages sans qu'un des principaux commanditaires, le gouvernement du Canada, ne soit mentionné au générique des dites émissions et des dites annonces.

Je porte plainte contre ces pratiques car elles contrviennent aux
obligations de clarté, d'exactitude et de vérité contenu dans le code des normes de la publicité canadienne.  La 2e ligne directrice du code ne laisse aucune place aux manoeuvres obscures.  En cachant le nom de ce commanditaire
l'industrie a erré gravement.  Il est entendu que si Patrimoine Canada ou le Bureau d'information du Canada avaient été inscrits au générique, le public aurait estimé que c'était de la propagande.

En conséquence il est permis de croire que cela est une pratique courante dans le monde de la publicité canadienne.

Il faut tirer cela au clair.  La publicité trompeuse n'a pas sa place sur nos écrans.  Quoi de plus trompeur de taire son nom ?

Gilles Rhéaume
59006-6595, rue Saint-Hubert
Montréal État du Québec
H2  3P5
gilles_rheaume@moncourrier.com

cc.:
cfcf affectateur  Salles des Nouvells; Québec un pays; citynews mtl; la presse; jane davenport; pc ottawa; cjad T. Shcnurmacher; src fr radio; cbc tv mtl; paul cherry; CKAC; ntr; PC; jdmtl; gazette; Trois-Rivieres; pc (ntr); info 690

Québec un Pays         Accueil          Je me souviens