Vous êtes dans    
 


 


GILLES RHÉAUME DEMANDE
L’INTERVENTION
DE L’OMBUDSMAN
DE RADIO-CANADA
3 juin 2000

 
 

La SRC, le gouvernement canadien
et les subventions secrètes



 
 

Voici le texte intégral du courrier que le Président du MSQ a fait parvenir à l’ombudsman de la Société Radio-Canada relativement aux interventions de la Direction de la Société qui ont empêché le journaliste québécois le plus réputé dans ce genre d’affaire, Normand LESTER, de faire connaître les tenants et les aboutissants d’une deuxième affaire Robert G. Scully qui frappe encore la télévision publique canadienne de langue française.  Copie de cette lettre est aussi transmise au CRTC espérant qu’une enquête sera instituée :

<<Certaines règles éthiques fondamentales sont incontournables pour un organisme comme la SRC qui détient une licence lui permettant d’accéder aux ondes publiques.  Depuis quelques semaines certains faits troublants ont été portés à l’attention de l’opinion.  Il y a eu les commandites secrètes du gouvernement fédéral à certaines  émissions de Robert G. Scully.  Voici que les autorités de la SRC sont intervenues auprès du journaliste Normand Lester pour qu’il mette fin à ses recherches au sujet d’autres commandites importantes et discrètes versées à La minute du patrimoine diffusées par RDI lors des émissions encore une fois de monsieur Scully.

Il faut qu’une enquête soit instituée sur ce genre de procédé aussi pervers qu’incompatible avec les obligations statutaires de tout télédiffuseur canadien.  L’intervention de type éditorial et politique doit être dénoncée et des mesures doivent être prises pour que cesse immédiatement cette propagande indigne des standards de qualité éthique.  Sommes-nous en Union soviétique pour que de telles bavures pullulent ?

Le CRTC doit veiller au respect de ces balises.  La SRC et RDI ne sont pas les agences de presse du gouvernement canadien.  Il y a des limites à l’outrecuidance.  L’argent des taxes ne doit pas servir à laver les cerveaux.  Les publi-reportages de cette nature sont-ils la règle ?  Qui peut le garantir ?

Qu’entendez-vous faire pour redresser cette situation ?

Radio-Canada ne doit pas se comporter comme une Radio-Pravda.

DEMANDE D'ENQUÊTE SUR LA SRC
Comandites secrètes
(N.LESTER)

Signé :
Gilles Rhéaume
Mouvement souverainiste du Québec
Service des communications
Téléavertisseur :  514  599 4604

cc.:
info 690; pc MTL; pc (ntr); Trois-Rivieres; gazette; jdmtl; pc; CKAC; paul cherry; cbc tv mtl; src fr radio; cjad T. Shcnurmacher; pc ottawa; jane davenport; la presse; citynews mtl; Québec un pays; cfcf affectateur  Salles des Nouvells
 

Québec un Pays         Accueil          Je me souviens