Vous êtes dans     
 
 


 
 
 
 

<<Si Ottawa ne vient pas à nous,
nous irons à  Ottawa>>
Gilles RHÉAUME
Le 6 février 2000



 
 
 

C’est en ces termes que le Président du MSQ a réagi à la décision du gouvernement fédéral de ne pas tenir des audiences au Québec sur le Bill Dion et qui refuse aux Québécois ce qu’il a pourtant accordé au peuple Nisga de la Colombie anglaise.  Voici l’intégral de sa déclaration :

<<Le Canada-Anglais fait encore fois ici preuve de racisme !  En effet, refuser aux Québécois ce qu’on vient d’accorder aux autres est une forme de discrimination que la communauté internationale doit connaître.  Le MSQ l’informera via son réseau électronique international.

Les fédéraux ont peur de se présenter au Québec.  Et ils ont bien raison. Quant à Stéphane Dion, il ment effrontément en affirmant que le Québec est satisfait de son Bill infâme !

Le gouvernement Chrétien est un gouvernement en sursis !  Les scandales s’accumulent dans tous les domaines.  D’ici quelques mois, ce gouvernement aura tombé !

Le MSQ se rendra à Ottawa s’il le faut pour que les libéraux du Québec sentent bien comment leur crime contre la démocratie est ignoble…

De plus, nous suivrons certains ministres à la trace lorsqu’ils viendront au Québec !

Le Bill C-20 ne passera pas le test du droit international…>>


-30-

Mouvement souverainiste du Québec
Bureau de la présidence
Courriel : gilles_rheaume@moncourrier.com
Téléavertisseur : 514  599 4604

cc:Avant-Garde Québec; gazette; jdmtl; PC; pc; CKAC; Le Devoir; paul cherry; cbc tv mtl; src fr radio; cjad T. Shcnurmacher; pc ottawa; jane davenport; la presse; citynews mtl; reuters; Québec un pays; cfcf affectateur  Salles des Nouvells
 
 

Québec un Pays  Accueil     Je me souviens