Vous  êtes dans
la patente

 
La fameuse Patente
ou l'Ordre de Jacques Cartier  (1)
 Gilles Rhéaume
25/12/99
 
Les plus jeunes parmi nous n'ont jamais entendu parler de LA PATENTE.  C'est bien normal puisque cette société quasi secrète n'a existé que des années vingt jusqu'au début des années soixante. De plus, les livres d'histoire sont généralement peu diserts à son égard.

Pourtant au Québec, elle a réuni des milliers et des milliers de membres en règle qui pesaient lourd dans les conseils municipaux ou paroissiaux, dans le création des caisses populaires, dans les commissions scolaires dans des centaines de coopératives, dans les Sociétés Sant-Jean-Baptiste, les syndicats, dans le monde des affaires dans les partis politiques tant à Québec qu'à Ottawa etc.

Les plus de 50 ans qui militent pour le Québec depuis longtemps, en ont entendu parler.  Ils ont tous connu des membres de LA  PATENTE mais pas plus.  Cette patente a fourni les cadres du nationalisme québécois moderne.  Ceux qui ont 60 ans et plus en ont été souvent membres. Aucun prêtre n'avait le droit d'être membre de LA PATENTE.  IL FALLAIT LE  FAIRE DANS LES ANNÉES 20!

Fondée à OTTAWA, par des fonctionnaires canadiens-français outrés du linguisticocentrisme des ANGLAIS, l'Ordre de Jacques Cartier s'est étendu chez les MINORITÉS FRANÇAISES, notamment dans les Maritimes, en Ontario et dans l'Ouest où des membres de La Patente sont même devenus ministres, juges et même lieutenant-gouverneur au Nouveau-Brunswick dit-on.  Au Québec l'Ordre connut un développent explosif!  Des centaines de XC (Ex:  LA XC  SAINT-ÉDOUARD ou SAINTE-BRIGIDE du nom de paroisses montréalaises.  Pas de prêtres mais l'Église n'est jamais loin...)

Rosaire Morin qui fut chancelier  (le ca se nommait la Chancellerie) de LA PATENTE où, avec d'autres, il représentait le Québec  m'a longuement parlé de La Patente.  Il en fut un dirigeant jusqu'à l'éclatement provoqué par les revendications québécoises...  Toutes ses archives sont versées ainsi que celles de La Patente au Centre Lionel Groulx à Outremont.  Parmi les anecdotes qu'il m'a  confiées et qui sont inédites, à ma connaissance, voici une de mes préférées.

PAUL-ÉMILE LÉGER, un proche de La Patente

Celui qui deviendra cardinal de Montréal nommé par le pape Pie XII, a été le délégué officiel de la conférence des évêques du Canada-Français auprès de l'Ordre de Jacques Cartier.

Rien de moins.  Pendant des années, il assura le lien avec un des centres les plus actifs du nationalisme canadien-français devenant québécois.

Car il ne faut jamais l'évacuer, si les souverainistes entre 1957 et 1967, ont littéralement basculé le paysage politique du Québec, ils ont pu compter sur des alliés naturels, la génération du Bloc Populaire elle-même tributaire des associations de jeunes du début du XXième siècle.  L'idée de l'indépendance est présente au coeur des nôtres depuis le Régime Français où déjà un peuple nouveau est apparu.  Avec le Régime Anglais, la nécessité de la liberté transpirait de partout.  Les Patriotes de 1837-1838 ont inscrit le projet dans la modernité des Lumières.  La Guerre des Boers (prononcer BOUR) de 1899 est un des tournants encore trop mésestimés de la prise de conscience du peuple québécois qui marqua tout le XXième siècle.

Peu après, vers 1904, les jeunes s'organisent avec l'ACJC, puis il y aura Henri Bourassa et Le Devoir qui préciseront en termes québécois la critique du fédéralisme canadien.  La notion même de Québec a pris politiquement naissance à cette époque.  Il faudra cependant attendre la fin des années cinquante pour que Raymond Barbeau, Raoul Roy, André D'Allemagne, Marcel Chaput et Pierre Bourgault reformulent en termes indépendantistes  la question du Québec.  Sans ces pionniers, il n'y aurait jamais eu de Révolution tranquille.

À suivre...

Gilles Rhéaume
Questions et commentaires :
gilles_rheaume@moncourrier.com
 
 

Québec un Pays  | Accueil  |  Je me souviensGilles Rhéaume| Institutions Nationales | Émeutes au Québec en 1918Les Patriotes 1837-1838  | Les milliards $  | Les régions du Québec  | Québec - International  |  Recherches sur ce site  |  Vous cherchez un emploi ?  |  Partis politiques du Québec  | Québec un Pays rend hommage à | René Lévesque  | Andrée Ferretti  |  Maurice Richard  | Jacques Parizeau  |  Félix Leclerc  |  Gilles Vigneault  | Rosaire Morin  |  Michel Chartrand et Simone Monet - Chartrand  |  Gaston Miron  | Lionel Groulx  | 22è Régiment  | Charles De Gaulle  |  Louis Riel pendu  | Raisons historiques, politiques, économiques, et sociologiques de faire l'indépendance du Québec | La question référendaire
 

Site actif depuis novembre 1998