Vous êtes dans     
 
 


 
 
 

Le MSQ porte plainte
au Conseil de presse du Québec
contre la revue Saturday Night
pour informations mensongères
sur le Québec et sa capitale nationale
Le président du MSQ, Gilles RHÉAUME,
Le 5 mars 2000


Le président du MSQ, Gilles RHÉAUME, vient de déposer une plainte officielle auprès du Conseil de presse du Québec suite à l’article dévastateur publié dans le numéro de mars du Saturday Night.  Voici la lettre expédiée au Président du Conseil de presse, Michel Roy :

<<L’article du journaliste Daniel SANGER est farcie de préjugés, de faussetés et d’ignorances.  Ce texte est mensonger.  Il véhicule des contre-vérités qui ne peuvent que nuire grandement à la réputation du Québec et de ses habitants.  Les Québécois y sont représentés comme de vulgaires et grossiers personnages animés de sentiments racistes et d’intolérance.  Nous croyons que la liberté de presse ne permet pas de semblables écarts de langage.  Il ne s‘agit pas de faits qui sont relatés mais de pures fictions visant à discréditer la capitale nationale du Québec.

Il est étrange qu’une haine aussi tenace et injustifiée puisse encore faire les manchettes.  Ce journaliste a agit de mauvaise foi dans le but de présenter le Québec comme une communauté rétrograde et intolérante.  Cette campagne anti-québec est bien orchestrée.  Elle révèle encore une fois le racisme qui constitue la trame de fond de l’idéologie canadienne-anglaise lorsqu’il s’agit du Québec.

Après Mordecai Richler, Diane Francis, Howard Galganov et d’autres voici maintenant Daniel Sanger et le Saturday Night qui en remet comme si cela était normal de s’en prendre avec autant d’acharnement à tout un peuple, sa langue et ses institutions.  Ce racisme grossier du Canada-anglais à l’égard des Québécois, qui caractérise l’actualité politique de ce pays et dont le projet de loi C-20 est le point culminant, est contraire aux règles éthiques de la profession journalistique.  Le MSQ fera connaître également les diverses et multiples manifestations de ces attaques racistes aux instances internationales préoccupées par ce genre d’attitude.  Au Canada et au Québec tout semble être permis losqu’il s’agit de dénigrer le Québec.

Une vaste enquête s’impose.  Peut-être que la concentration de la presse encourage ce type de racisme.>>
 

Mouvement souverainiste du Québec
Bureau de la présidence
59006-6595, rue Saint-Hubert
Montréal  État du Québec
H2S  3P5
Courriel :  gilles_rheaume@moncourrier.com
Téléavertisseur :  514  599 4604

cc.: profil; ph; Est du Québec; Trois-Rivieres; gazette; jdmtl; PC; pc; CKAC; Le Devoir; paul cherry; cbc tv mtl; src fr radio; cjad T. Shcnurmacher; pc ottawa; jane davenport; la presse; citynews mtl; reuters; Québec un pays; cfcf affectateur  Salles des Nouvells
 

Un article écrit avec les mots de la haine et de l’ignorance
Gilles RHÉAUME  10 mars 2000
 
 


Québec un Pays        Accueil        Je me souviens