Vous  êtes dans
Gilles Rhéaume

Recherches sur ce site


René Lévesque et la communauté juive,
Les Intouchables,
Victor TEBOUL
Montréal, 2001, 64 pages.

Les rapports entre les dirigeants politiques québécois et la communauté juive constituent un sujet d’études et de recherches qui mériteraient d’être davantage labouré autant par les experts que par les étudiants. Les résultats ainsi obtenus serviraient grandement les intérêts du savoir du passé québécois dont la reconstruction est une œuvre inachevée et constamment réorientée en fonction des nouveaux paradigmes de la discipline historique.  Il reste tant à faire pour comprendre à quel point le cheminement du Québec est truffé de rebondissements renouvelés.  Il y a peu de place pour les idées reçues en sciences humaines.  Il faut, dans cette perspective, saluer tous les efforts consacrés à mieux cerner le vécu de la communauté juive du Québec. Cela est d’autant plus vrai en ce qui concerne les rapports que les Premiers ministres du Québec ont entretenu avec cette communauté qui est une des plus anciennes à s’être installée sur les bords du majestueux fleuve Saint-Laurent.

Le dernier ouvrage de Victor Teboul mérite donc pleinement d’être diffusé et médité.  En rendant ainsi accessible cet aspect de la pensée de René Lévesque , l’auteur ouvre grandes les portes à des recherches futures qui ne pourront que contribuer à l’avancement des connaissances.

La communauté juive du Québec doit être davantage connue dans son processus historique. Les récentes découvertes démontrent déjà combien et comment ce passé est riche et beaucoup plus diversifié que ce qu’une certaine historiographie ne l’a prétendu depuis une trentaine d’années bien comptées. Grâce à des initiatives comme celles des Éditions du Septentrion des œuvres jusqu’alors inédites en français sont désormais à la disposition du public. Des colloques, des séminaires et des travaux jalonnent l’actualité intellectuelle dans ce domaine et c’est tant mieux ! L’auteur de cet opuscule fait une analyse fine et serrée de la nature des rapports entre cette communauté et le projet indépendantiste québécois.  Son inspiration ferait l’objet d’un essai remarquablement pertinent si l’auteur pouvait continuer ses travaux. Ses pistes de réflexion commandent que d’autres publications s’engagent aussi dans cette voie.  Il y a donc bien des raisons de lire ces pages.

Trois sections constituent l’ouvrage :  une introduction de Victor Teboul intitulée René Lévesque et la communauté juive (pp. 11-17); la transcription des propos du Premier ministre qu’il a livrés lors d’un entretien diffusé à la radio de la SRC en mai 1982 (pp.19-52) suivi d’un texte de l’auteur nommé La communauté juive anglophone face au gouvernement Lévesque (pp.53-64).  Le corps de ce livre est le texte de l’entretien radiophonique où Lévesque retrace les origines de son amitié et de sa solidarité envers le peuple juif.  Ces pages se lisent avec délectation.  C’est du René Lévesque à l’état pur avec ses images saisissantes et la force de son argumentaire.  Les deux textes de l’auteur sont aussi fort intéressants car ils abordent avec franchise et ingéniosité des sujets par ailleurs délicats.

Il ne reste qu’à souhaiter que la diffusion de l’ouvrage suscitera d’autres efforts similaires marqués au coin de l’authenticité.

Gilles Rhéaume

Québec un Pays  | Accueil  |  Je me souviensGilles Rhéaume| Institutions Nationales | Émeutes au Québec en 1918Les Patriotes 1837-1838  | Les milliards $  | Les régions du Québec  | Québec - International  |  Recherches sur ce site  |  Vous cherchez un emploi ?  |  Partis politiques du Québec  | Québec un Pays rend hommage à | René Lévesque  | Andrée Ferretti  |  Maurice Richard  | Jacques Parizeau  |  Félix Leclerc  |  Gilles Vigneault  | Rosaire Morin  |  Michel Chartrand et Simone Monet - Chartrand  |  Gaston Miron  | Lionel Groulx  | 22è Régiment  | Charles De Gaulle  |  Louis Riel pendu  | Raisons historiques, politiques, économiques, et sociologiques de faire l'indépendance du Québec | La question référendaire
 

Site actif depuis novembre 1998