Vous  êtes dans
Char 
d'assaut

Recherches sur ce site


Char d'assaut du Canada
Robert Bertrand
2002/01/25


La technique du char d'assaut du Canada, c'est pire que le poivre de cayenne, pire que les bombes fumantes ...

Ce sont les millions de tracts réalisés grâce aux différents médias du Québec et qui entrent encore quotidiennement dans l'ensemble des foyers québécois.

Comme le dit si bien Gilles Rhéaume,
http://cf.groups.yahoo.com/group/avant-garde_quebec/message/25936

 "La presse du Québec n'est pas libre, elle est enchaînée.  Enchaînée par l'argent que le Canada lui déverse abondamment et enchaînée aussi, et peut-être surtout, par les liens de famille et d'affaires qui la lient au Premier ministre du Canada !"

Les chars d'assaut du Canada sont sous la forme des divers médias d'information avec des collaborateurs bien payés et bien soumis à la dictature de directives qui ne peuvent outre-passées sans devoir perdre leur propre emploi.

http://www.multimania.com/quebecunpays/Normand-Lester-Dossier-Noir-Quebec-un-Pays.html

Les chars d'assaut du Canada, c'est la forme que prend la propagande du Canada sur le territoire du Québec, tout entier.  Tous les moyens sont bons pour faire valoir le Canada.  Le Canada veut soumettre le Québec à sa dictature de pensée et d'actions.  Le Canada, après avoir pris le contrôle des divers médias d'information, enrôle les journalistes pour défendre sa cause !

Le Canada enrôle les entreprises qui lui font l'honneur de placer le "flag", propriété du Canada, sur leurs divers produits.  Le "flag" apparaît dans leurs publicités télévisuelles ou à l'intérieur des messages sur nos diverses chaînes radiophoniques.  Le "flag" apparaît dans nos cinémas, sur les annonces publicitaires qu'ils inventent pour chercher à passer leurs messages de propagande.   Le "flag" se multiplie aux endroits d'hébergement des athlètes lors des jeux olympiques.

Les chars d'assaut du Canada, ce sont tous les médias tant anglophones que francophones (à l'exception du journal Le Devoir) qui se font les hauts-parleurs de la propagande conçue et dirigée pour ne voir que les bons côtés du Canada et ses agences et ses porte-paroles et voir la paille qui proviendrait de toutes les sources du Québec.

Le char d'assaut, c'est le Canada qui envahit le territoire du Québec pour chercher à mieux faire disparaître la langue française.

Le Québec, c'est 90% des Français du Canada avec ses 7,6 millions d'habitants.  Le Québec fait partie du monde d'aujourd'hui et tant ses artistes, ses athlètes, ses entreprises dans l'informatique qu'au niveau culturel et bien d'autres, font honneur au Pays du Québec et à tous les Québécois.  La langue française est partie prenante sur le sol nord américain depuis plus de quatre siècles, et ce ne sont pas les chars d'assaut du Canada qui, malgré toutes ses volontés bien "canadiennes" de contrôle, peuvent faire taire le Québec et l'empêcher d'être de notre monde actuel.

Le Québec dont le français est la langue officielle du Pays, c'est le quinzième Pays au monde pour son PIB.  C'est le sixième Pays qui fait des affaires avec les États-Unis.

Le Québec est ouvert sur le monde et ce sont les Lois du Canada et la volonté du Premier Ministre du Canada qui empêchent nos Premiers Ministres du Québec de prendre toute la place qu'ils méritent sur la scène internationale.

Robert Bertrand, rédacteur,
Québec un Pays
http://membres.lycos.fr/quebecunpays/Sommet-de-l-information-une-urgence-Quebec-un-Pays.html
 

Ce message apparaît également sur le site Avant-Garde Québec 25951

=================================================

Char d'assaut du Canada
par Gilles Rhéaume
2002/01/26

L'information au Québec XIV

Je tiens à m'associer pleinement à cet excellent texte de notre ami Robert Bertrand.  Cette page tout comme un phare est lumineuse de vérité.  En effet, comment est-il possible que cette vérité élémentaire, qui devrait pourtant sauter aux yeux de tous, n'ocuppe-t-elle pas plus de place dans le discours public québécois ?

Le Québec est envahi et occupé !

Envahi est notre pays !

Le Québec est envahi par une propagande haineuse dans son essence et banalisatrice dans son existence qui ne cesse chaque heure, chaque jour, chaque semaine d'inonder tous les médias.  Il est occupé notre pays par un univers de l'information parfaitement inféodé aux magnats de la presse qui sont tous, sauf exceptions, nourris, entretenus et débauchés par Ottawa et ses satellites.

Comment se sortir d'un bourbier aussi pestilentiel et faire en sorte que le peuple québécois, si méprisé par tout ce qui est canadien, puisse enfin, lui aussi, comme les collectivtés normales, avoir accès à une information de qualité enfin débarassée des parasites en tous genres qui dénaturent l'être même de cette information.

Les médias du Québec, sauf Le Devoir, contribuent par leur laxisme et leur trahison systématique, à l'autodépréciation de tout un peuple.  Cette responsabilité est gigantesque, elle est même une culpabilité grandissante...

S'il y eût une trahison des clers dénoncée jadis par Julien Benda, il est permis d'affirmer aujourd'hui, en ce début du Troisième Millénaire, qu'il y a bel et bien une nouvelle trahison, celle de la presse et de ses mandarins qui participent grossièrement et bénéficient abusivement d'un régime et d'un système qui n'en finit de les entretenir...

Au Québec tout cela est d'autant plus grave, qu'il y a la question nationale qui commanderait pourtant la plus grande vigilance de la part de celles et de ceux qui ont pour mission de veiller au grain et non pas de picorer voire de piller.  Radio-Canada cette Radio-Pravda du Canada est la plus coupable car c'est avec l'argent public qu'elle se prostitue sans cesse. Et quelle prostitution ?  La plus vile, celle qui ne respecte aucune règle.  LA SRC et RDI ont à répondre de leurs actes maudits qui, tels ceux commis dans les années trente en Allemagne, désservent la vérité pour mieux servir une idéologie, celle de l'ultrantionalisme et du linguisticocentrisme canadiens !

Le Québec est non seulement envahi, occupé et trahi en matière
d'information.  Il est aussi livré, pieds et poings liés, à une clique sans scrupule qui est incapable de penser à autre chose que les propres intérêts de ses membres.  Cet intérêt est essentiellement financier.  Ottawa, en puisant, sans scrupules, dans les fonds publics, dont 12% sont fournis par les souverainistes du QUÉBEC, abreuvent jusqu'au débordement une poignée de profiteurs qui ne demandent pas mieux que de retourner bêtement l'ascenseur en s'assurant que la presse écrite, la radio et la télévision prennent bien soin, d'une part, de ternir le Québec, ses dirigeants et son État et, d'autre part, fasse bien paraître le Canada, ce pays maudit quand il est question des Francophones et de leur foyer national et historique, le QUÉBEC.

Le Québec est dépossédé du droit sacré à l'information. Rien n'est plus grave, rien n'est plus désolant que de voir une collectivité ainsi violée.

Il urge d'organiser un Sommet de l'information au Québec afin que les vraies choses soient enfin dites et répétées.  Il faut que des chercheurs indépendants procèdent à  l'examen de la praxis médiatique au Canda et au Québec.

Les Québécois ont besoin de la Francophonie mondiale pour réaliser cette critique de l'univers médiatique, car la presse, ses magnats, ses mandarins et ses artisans démoliront violamment, ridiculiseront promptement, attaqueront sauvagement et  discréditeront certainement celles et ceux qui, du Québec, oseront dire les choses comme elles sont.

Rien n'est plus corporatiste que le monde des médias...  Rien n'est plus barbare que des colonisés qui défendent le Conquérant...

Gilles Rhéaume
bienvenue62@hotmail.com

Ce message a été transmis sur le Forum Avant-garde Québec  AGQ 25964

=================================

Radio-Gobbel
Laurent Desbois
SAM 26, JAN 2002  13:30AGQ 25965


Un autre merveilleux texte Gilles.
Merci beaucoup!

Petit commentaire sur la phrase ci-dessous:

" intérêt est essentiellement financier. Ottawa, en puisant, sans scrupules, dans les fonds publics, dont 12% sont fournis par
les souverainistes du QUÉBEC, "

Pour ce qui est de Radio- Pravda, les souverainistes le finance, à toute fin pratique, à 50%. De plus, c'est grace à nous que les francophones hors Québec peuvent en profiter. Ce n'est  pas grâce au Canada anglais qu'ils auraient un tel service.

Pensons si ces argents étaient combinés au budget de Radio-Québec!

"Je me souviens"                          www.vigile.net
Laurent Desbois ,                    Longueuil  (Québec)

=============================================
 
 

Québec un Pays  | Accueil  |  Je me souviensGilles Rhéaume| Institutions Nationales | Émeutes au Québec en 1918Les Patriotes 1837-1838  | Les milliards $  | Les régions du Québec  | Québec - International  |  Recherches sur ce site  |  Vous cherchez un emploi ?  |  Partis politiques du Québec  | Québec un Pays rend hommage à | René Lévesque  | Andrée Ferretti  |  Maurice Richard  | Jacques Parizeau  |  Félix Leclerc  |  Gilles Vigneault  | Rosaire Morin  |  Michel Chartrand et Simone Monet - Chartrand  |  Gaston Miron  | Lionel Groulx  | 22è Régiment  | Charles De Gaulle  |  Louis Riel pendu  | Raisons historiques, politiques, économiques, et sociologiques de faire l'indépendance du Québec

Site actif depuis novembre 1998