Vous êtes dans     
 
 
 


 
 

« Nous manquons de règle intérieure de vie,
de conscience nationale …
nous avons à franchir l'étape de
 l'individualité à la personnalité » (Lionel Groulx)
Robert Bertrand, rédacteur,
QUÉBEC, Un Pays
Dimanche, 1999-01-17


 Réponse à Monsieur Valérien Lachance
" L'homme n'est vraiment lui-même, que le jour
où il est devenu une personne maîtresse
de sa pensée et de son action "
Lionel Groulx
 
      « Nous manquons de règle intérieure de vie, de conscience nationale …nous avons à franchir l'étape de l'individualité à la personnalité » (Lionel Groulx)*

      Merci à vous, monsieur Valérien Lachance, de me permettre, avec vous, un moment de réflexions à haute voix.

      Dans notre monde moderne, avec l’instruction et la formation de l’ensemble de nos gens, avec ce goût de vivre la minute présente, de chercher à survivre dans une société où nous tous, avons des droits personnels, individuels, sociaux, collectifs, d’égalité et autres, où les responsabilités eu égard à ces droits ne sont pas tous définis et encore moins assumés, nous devons reconnaître que nous faisons face, collectivement, à tout un contrat.

      Je comprends que pour les historiens, toutes sortes de débats peuvent se faire pour que chacun de ces historiens trouve la place qu’il se doit ou que chacun mérite. Pour le citoyen, pour les gens du peuple, ne faut-il pas convenir que nous nous devons de vulgariser chacun des termes, chacune des phrases pour permettre de trouver sinon de retrouver la valeur des mots dans notre réalité contemporaine ?

      Lionel Groulx de nous dire : « nous avons à franchir l'étape de l'individualité à la personnalité ».

      Je me permets de vous interroger publiquement. Où en sommes-nous, collectivement, à l’aube de 1999 ?

      Si je comprends bien, n’avons-nous pas atteint ce niveau d’individualité qui nous caractérise comme peuple du Québec ? N’avons-nous pas la langue, la culture, la civilisation, notre propre constitution, notre volonté de participer à tous les forums internationaux sur la culture, sur l’économie, sur l’environnement ?

      Dois-je comprendre que nous nous donnerons ce niveau de personnalité lorsque nous atteindrons la personnalité      internationalement reconnue, c’est-à-dire le Pays, le Pays du Québec ?

      Je reprends une partie de mon texte que j’ai publié dernièrement et que l’on voit reproduit dans notre page de       Forum sous le titre de
« Vivre son PAYS, affirmer son PAYS »

      « C’est nous tous ensemble qui devons le réaliser ce Pays du Québec qui nous appartient. C’est nous tous ensemble qui devons assumer la responsabilité de le proclamer sous tous ses angles. C’est nous tous, ensemble qui devons assumer cette affirmation de notre propre Pays. Qui d’autre pourra le faire, si nous ne le faisons pas ? si nous n’y croyons pas,nous-mêmes. ? si nous n’agissons pas, nous-mêmes ? »

      Il va de soi que nous vivons notre époque et nous nous devons de vivre dans notre temps avec les réalités de notre temps. Et ne faut-il pas, également assumer les responsabilités de notre temps avec les gens qui nous entourent dans notre temps ?

      En d’autres mots, ce que pourrait nous dire Lionel Groulx,, s’il était encore vivant, ne serait-ce pas une invitation solennelle faite à l’ensemble de nos citoyens d’unir leurs actions, pour regrouper les esprits et les coeurs de nos gens pour parler, ensemble, du Pays, de faire le Pays,de Vivre le Pays, d’affirmer le Pays ?

      La personnalité à atteindre, dont nous parlait Lionel Groulx, est-elle celle du Pays ?

      Qu’attendons-nous pour le proclamer sous tous les tons, sous toutes les formes, sur toutes les scènes ? dans l’ensemble de nos actions ? N’est-ce pas dans l’agir que l’on découvre l’homme ? Est-ce cela passer de la parole aux actes ?
 

      Robert Bertrand, rédacteur,
      QUÉBEC, Un Pays
      http://www.multimania.com/~quebecunpays/
      http://www.total.net/~qcunpays/
      * LIONEL GROULX, biographie « Notre état français
        nous l'aurons! »
 

Réponse de Monsieur Valérien Lachance
Pour un Pays, passer de l'individualité à la personnalité
Valérien Lachance (99-01-21)
 
 

Québec un Pays    Accueil   Je me souviens